La ville de Québec n’est pas vraiment célèbre pour ses gratte-ciel. Le Complexe Jules-Dallaire est à ce jour le second plus haut édifice, mesurant « seulement » 110m (360pieds) de haut avec 28 étages et situé dans l’arrondissement de Ste-Foy-Sillery-Cap-Rouge.

Pour cette photo je me tenais proche de l’entrée principale située au coin Boulevard Laurier / Route de l’Église. C’était un après-midi froid et particulièrement venteux (-15 degrés) à cet endroit. Le ciel était nuageux et j’espèrais capturer une longue exposition avec le mouvement de ces derniers au-dessus du bâtiment. Malheureusement je n’ai pas été très chanceux parce qu’ils sont passés hors de mon champ de vision. Après une vingtaine de minutes à attendre une autre vague, j’ai finalement décidé de photographier les nuages séparément et les rajouter en post-traitement pour produire l’image finale que j’avais en tête.

Détails techniques :
Canon 7D | EF 17-40mm f/4 @ 17mm | f/9 | 10 sec | ISO100
Trépied Manfrotto 055CXPRO3 + rotule RRS BH-55
Filtre Hoya ND (9 stops)

Une exposition pour l’immeuble, traitée à l’aide de Camera Raw et Photoshop CC. Filtre de mouvement (Motion Blur) appliqué au calque contenant les nuages et ensuite fusionné à celui de l’immeuble. Le résultat est converti en blanc/noir et traité de façon sélective (façades, lignes) en utilisant les outils Niveaux et Courbes. Les retouches finales incluent la correction du contraste, l’accentuation des tons foncés et tons clairs (Dodge & Burn) pour plus de profondeur, l’amélioration de la luminosité globale et l’accentuation de la clarté. Pour finir, les oiseaux ont été ajoutés pour une touche un peu plus artistique.

(cliquer pour agrandir).

Complexe Jules-Dallaire